Phobie scolaire – Tout savoir sur la phobie scolaire

Pour les enfants, l’école est souvent identifiée comme un lieu convivial où ils pourront s’amuser avec
leurs amis et tisser des liens avec de nouveaux camarades. Ne serait-ce qu’à imaginer la cour de
récréation, certains d’entre eux sont euphoriques et sont impatients de s’y rendre. Mais ce n’est pas
toujours aussi simple. En effet, il arrive que l’enfant soit pris d’une angoisse massive au moment de
quitter la maison pour se rendre à ce lieu d’apprentissage qu’est l’école. Une crise de panique connue
sous le nom de refus scolaire anxieux ou phobie scolaire.

Qu’est-ce que la phobie scolaire et comment se manifeste-t-elle ?

Le refus scolaire anxieux désigne comme son nom l’indique désigne une anxiété aigue chez les écoliers
au moment de quitter le domicile. C’est un phénomène répertorié dans la Classification Française des
troubles mentaux de l’enfant et de l’adolescent. Les symptômes en est d’une manière générale un refus
catégorique de fréquenter l’école pendant la journée où survient la crise d’angoisse. En revanche, la
phobie scolaire peut devenir complètement chronique et peut engendrer dans les cas les plus critiques
un absentéisme scolaire important.
Une étude démontre que les enfants ainsi que les adolescents sont les plus enclin à ce trouble. Il arrive
que le sujet exprime son refus verbalement, mais il existe également des symptômes physiques qu’il est
susceptible de sentir au moment de la crise d’angoisse. En effet, il arrive que cette dernière soit
accompagnée de différents malaises tel que les nausées, maux de tête ou encore les maux de ventre.

Les causes de la phobie scolaire

Le phénomène décrit dans le paragraphe ci-dessus survient fréquemment de manière brutale dès le
début de l’année scolaire, juste après les vacances. Dans ce cas de figure, on pourrait penser que ce n’est
qu’une manifestation d’une réticence passagère due à la reprise des cours. Il est évident que tout le
monde a un petit coup de mou en revenant d’un long congé.

En revanche, le refus scolaire anxieux peut aussi être causé par un événement particulier qui est arrivé
dans la vie de l’enfant ou l’adolescent. Il serait le résultat d’un état de stress ressenti dans la vie
quotidienne au domicile des concernés. Selon certains auteurs, il est fréquent que les enfants
commencent à subir ce trouble mental suite à une tension permanente entre les parents ou suite à une
séparation de ces derniers.

Chez les adolescents en revanche, la phobie scolaire pourrait être liée à ce qu’on appelle la crise
d’adolescence où la période de maturation peut être difficilement supportée autant pour l’adolescent
que pour son entourage. D’autres causes comme la dépression ou encore le manque de confiance en soi
ne sont pas à écarter. Une prise en charge familiale ainsi qu’une psychothérapie individuelle sont à
envisager pour améliorer l’évolution du trouble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *